• Sur l'air de...........Barzotti

     

     

    Sur l'air de Barzotti

     

    Je ne te verrai plus Ainsi tu l'as voulu

    Je ne te verrai plus Mais j'en ai besoin

    Je ne te verrai plus La tempête est revenu

    Je n'ai pas fini de t'aimer, je vais continuer

    ****** 

    Je t'ai envoyé des roses et des pensées

    Tu ne les as pas regardées

    Je me déshabillais le cœur et je pleurais

    Je ne savais de quel coté était le chemin

    Je ne savais pas y faire et j'étais paumé

     *****

    Je ne te verrai plus Ainsi tu l'as voulu

    Je ne te verrai plus Mais j'en ai besoin

    Je ne te verrai plus La tempête est revenue

    Je n'ai pas fini de t'aimer, je vais continuer

    ******* 

    Je te faisais des poèmes qui m'enflammaient

    A peine tu les lisais jamais tu me croyais

    Je n'avais pas la manière de t'aimer

    Depuis j'ai progressé pour m'améliorer

     *****

    Je ne te verrai plus Ainsi tu l'as voulu

    Je ne te verrai plus Mais j'en ai besoin

    Je ne te verrai plus La tempête est revenue

    Je n'ai pas fini de t'aimer, je vais continuer

    *** 

    Je ne voyais pas à quel point j'étais attaché

    C'était la première fois que comme cela j'aimais

    J'ignorais comment d'habitude on s'y prenait

    Je voudrais pouvoir près de toi me racheter

    ***** 

    Je ne te verrai plus Ainsi tu l'as voulu

    Je ne te verrai plus Mais j'en ai besoin

    Je ne te verrai plus La tempête est revenue

    Je n'ai pas fini de t'aimer, je vais continuer

     

    Texte de François Lagane datant de.............Très longtemps

     

     

     

     

    « Mon Dieu.My God.Et ................. »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 18:31

    Depuis très longtemps... ça fait combien ? Certainement environ... un certain temps ? lol ! 

    Joli texte pour cette chanson !

    Bonne soirée

      • Vendredi 30 Septembre 2016 à 18:42

        Oui je crois............C'est à peu prés ça.Bien sûr à quelque chose prés..................happy

    2
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 18:51

    Coucou

    Bien joli texte, un peu triste certes, mais tu précises : écrit : il y a longtemps,  et vu la chanson que tu nous publies, on peut supposer que cette histoire est classée !!! clown donc c'est moins triste pour nous de la commenter !!!

    Ha les histoires d'amour finissent mal .................. en général !!! selon une autre chanson bien connue !!! moi je préfère ne jamais présager de la fin d'un amour .................

    Bonne soirée,    je vois que tu as aussi des talents de poète yes

    Bise 

      • Vendredi 30 Septembre 2016 à 19:11

        Affaire classée. Merci pour le compliment.

    3
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 19:03

    moi je ferais plutôt des sudokus et je changerais de nana mais sais-je aimer ??? j'espère que votre problème est résolu.. sourire et bonne soirée

      • Vendredi 30 Septembre 2016 à 19:15

        Des quoi..................................Hooooooooooooooooooo.Changer de nana......Bonne idée. Mais vous arrivez un peu tard pour le conseil. C'était il y a pas mal d'année.

        Savez vous aimer........??????? Je ne pourrai pas répondre à votre place. Tout d'abord cela dépend de votre définition du verbe "Aimer". En fait je pense qu'au vu de vos écrits .Je répondrai  à votre place quand même  "Oui".

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 08:42

        aimer c'est se détruire!

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 21:39
        Allez.Allez.Vous n'avez jamais aimé.........................J'y crois pas.
    4
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 19:12

    Un joli texte... et une belle chanson

    Bon WE

    Béa kimcat

    5
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 20:56

    il y a eu sans-doute d'autres tempêtes  depuis , mais ont-elles effacé la toute première  ? On dit que la première fois on n'oublie pas , on a besoin de s'en souvenir par la pensée.les tempêtes laissent des traces parfois indélébiles , ne nous laissons pas emporter dans la tourmente.

    Belles paroles , beau poême , faciles à chanter , comme Barzotti, qui lui aussi cherche l'apaisement comme beaucoup d'entre-nous.

     

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 21:40
        La première .On ne sait pas. Le ou les suivantes. On sait.
    6
    Vendredi 30 Septembre 2016 à 21:09

    Rencontrer l'amour ,le partager, le vivre longtemps, voire éternellement est un exercice difficile , quasiment impossible à l'heure actuelle.

    J'espère que tu as gardé au moins une photo souvenir. J'en ai quelques unes dans certains livres de ma bibliothèques ( c'est vrai ) Mdrrrr

    Bon week end.

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 21:42
        Je serai curieux de connaître le nombre................
    7
    Samedi 1er Octobre 2016 à 06:43

    joli texte sur l'air d'une belle chanson

    bises et à bientôt

    lyly

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 21:43

        Effectivement un très beau texte. Plein de regrets

    8
    Samedi 1er Octobre 2016 à 17:10

    Un cap ,un de plus,un assez difficile mais......vous avez dû y arriver puisque c'est du passé!

    Amitie

      • Samedi 1er Octobre 2016 à 21:44

        De grés ou de force .............Ca passe

    9
    Tine
    Lundi 3 Octobre 2016 à 14:57

    très beau poème , il est vrai qu'on ne peut oublier un amour perdu ......même avec le temps il n'y a que la douleur qui finit par faire moins mal  ......

    bises Tine 

      • Mardi 4 Octobre 2016 à 12:24

        Et encore. Comment peut on mesurer une douleur.................

    10
    Mercredi 5 Octobre 2016 à 21:23

    Ca sent le vécu ! Il est des histoires qui font toujours mal. Car, on se dit qu'on aurait pu s'y prendre autrement, qu'on aurait pu garder la personne aimée si seulement ... Mais bon, on fait ce qu'on peut à un moment donné de notre vie. Les regrets ne servent à rien. Je pense que si la vie nous sépare, c'est le meilleur qui puisse arriver, car nous n'étions pas faits l'un pour l'autre. Si ton amie ne comprenait pas tes preuves d'amour, alors elle ne te méritait pas. Quelle femme ne serait pas sensible à des fleurs et des poèmes ??

    Mariée avec deux enfants, j'étais encore amoureuse d'un garçon que j'avais fréquenté de 18 à 20 ans et qui m'avait quittée. Cela a duré environ 10 ans et comme j'ai souffert ! Je l'ai revu il y a environ 3 ans ( j'avais 50 ans, lol ) et j'ai compris enfin qu'il n'aurait pas pu être l'homme de ma vie ! Trop de différence entre nous.

    Bon, tout cela est du passé mais pas tout à fait puisque tu en parles encore. Et c'est drôle, car ton poème a fait une résonnance en moi. J'espère ne pas t'avoir " saoulé " avec ma propre expérience.

    Bisous et continue avec ton blog, c'est un délice.

      • Jeudi 6 Octobre 2016 à 09:44

        Merci de votre visite et de ce commentaire touchant.

    11
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 20:01

    J'ai le cœur serré, cette chanson je la vis...actuellement... Et dans ton interprétation, c'est toi que je vois souffrir aussi.

    Comment fait-on pour ne plus souffrir ? j'essaie et il y a des jours où j'y crois, où je suis presque heureuse, je vais visiter un ami et...hop la douleur me ressaute à la gorge !

    François, comment vas-tu maintenant ? As-tu réussi à dépasser l'épreuve, as-tu des séquelles ? Mais, excuse-moi, je suis indiscrète, ne répond pas si tu ne le veux pas.

    Un baiser d'amitié entre cœurs meurtris :-) Danielle

     

     

     

      • Jeudi 6 Octobre 2016 à 21:05

        Non ceci appartient à l'histoire. Par contre la seule chose que l'on demande à l'histoire ,c'est qu'elle ne se renouvelle pas, évidemment.Chose que l'on ne maitrise pas tout le temps.happy

    12
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 09:45

    Parfois j'ai l'impression de ne rien maîtriser du tout, c'est comme un méchant karma au dessus de ma vie... Bon, la prochaine fois, mais j'espère qu'il n'y en aura pas, je maîtriserai !

    Belle journée François

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 21:20

        J'ai parfois cette impression.J'ai dit parfois.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :