• Le médicament.The medecine

    Afficher l'image d'origine

    Image d'illustration du net

     

    *

     

    Un amour qui commence est un médicament contre la solitude.

    Un amour qui finit est une maladie qui rechute.

     

     

    François Lagane

     

    A love that begins is a medication against loneliness. A love that ends is a disease relapse

     

    « Limpide.ClearL'ile du paradis.The island paradise »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 22:03

    Un amour qui finit rend malade et fait souffrir effectivement.....j'espère donc ne jamais rechuter.....clown !!!

    Un amour qui commence, lorsqu'il est réciproque.....est souvent une rencontre de deux solitudes "amoureuses"....... c'est une idée plaisante....yes

    Bonne soirée......Bise

     

      • Mercredi 19 Octobre 2016 à 22:14

        Et bien...........Chapeau.Pour une fois je ne repondrai pas grand chose...........Car vous avez cernée parfaitement ....l'idée..happy

    2
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 22:29

    Ah l'amour !!! Il ne faudrait jamais qu'il finisse !

    Bonne soirée

      • Mercredi 19 Octobre 2016 à 22:53

        Je sens comme un regret dans ce court texte.................arf

    3
    Mercredi 19 Octobre 2016 à 22:56

    mais pourquoi,un amour finirait 'il, ne dit 'on pas que lorsque l'on aime on ne compte pas ?

    Bonne soirée

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:40

        On ne compte pas .........Quoi...Le nombre de jours ou la quantité......happy

    4
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 06:05

    Je ne prends jamais de médocs, c'est sans doute parce que l'amour me suffit ...

    Bon jeudi, en profitant des dernières longues soirées ...
    Bisoux, françois

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:41

        Une excellente thérapie. Mais est elle suffisante et efficace...?

         

    5
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 07:50

    mon esprit de solitude est ancré en moi même quand j'aime...  je suis une vraie solitaire. bonne journée

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:44

        Ha ça j'aimerai bien qu'on m'explique. Autrement dit vous êtes radin et généreuse..........Un paradoxe aurait dit mon prof.. Ça existe ce genre de truc.....???? 

    6
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:09

    L'amour une vraie maladie  je le conçois   je vois des gens en souffrir  ,  je n'ai jamais souffert  d'Amour à la fin  ,   mais d''amour -propre  !!!!   

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 08:46

        D'amour propre. Une variante aussi pénible.je crois. Pourriez vous développer.s'il vous plait.happy

    7
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:43

    Mon médicament contre la solitude à 43 ans aujourd'hui

    bises

    lyly

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 09:46

        Quel est il.....???? Je n'en suis pas sûr, mais n'aurait il pas deux pattes et deux yeux.................?????? happy

    8
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 10:03

    L'amour est le meilleur médicament pour vivre épanouie et heureuse. Mais je ne le prendrais pas uniquement pour combattre la solitude. Je préfère partager seule (!!) ma solitude.

    Un amour qui finit est une maladie qui rechute :

    C'est surtout soit une très belle histoire sur laquelle on est deux à écrire le mot FIN sur la dernière page.

    Soit l'un écrit FIN pour écrire une nouvelle histoire et l'autre doit choisir : le médicament, une réécriture, ou simplement s'ouvrir à sa nouvelle vie.  

     

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 15:56

        Merci.Je vous ai relu plusieurs fois et je bute sur une de vos phrase............Je préfère partager seule (!!) ma solitude....................J'avoue que je suis perplexe.

      • Samedi 29 Octobre 2016 à 17:36

        Je comprends (je me trompe peut-être !) que l'amour est pris comme un médicament pour éviter la solitude. Un peu comme une béquille pour nous soulager de notre solitude uniquement. J'ai donc insisté sur "partager seule" "ma solitude"… plutôt que de partager "ma" solitude en prenant un "amour-médicament".

        Mais mon interprétation de "amour-médicament" ne correspond peut-être pas à la vôtre !

         

      • Samedi 29 Octobre 2016 à 17:48

        L'amour, l'affection....etc.....Peut effectivement servir de médicament .Par contre l'on ne prends pas ce dernier comme l'on prendrai un médicament. D'abord il n'existe pas souvent sous forme de comprimer ou de potion..................happy

        Quand on parle du mot "partage", l'on pense à une chose en plusieurs morceaux que l'on répartit en plusieurs endroits. Comment peut on" partager seule". Impossible le poids est trop lourd. Les mots ou maux parlent d'eux même.

        L'amour parfois peut répartir la charge. Sous certaines conditions ,bien sûr.arf

    9
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 11:02

    Et pourtant, on a chanté "la solitude ça n'existe pas"... 

    Bonne journée

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 15:54

        Rappelez moi cher ami ,l'auteur. J'ai un trou de chanteur........

    10
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 11:40

    décomposons les 2 phrases :

    la solitude est prise comme une maladie , la rencontre de l'amour est la thérapie , donc plus de solitude, le médicament agit.

    quand l'amour s'en va, le médicament ne fait plus son effet et la solitude revient , la maladie  récidive.

    J'aime bien ces 2 phrases, elles sont assez justes, elles peuvent se concevoir dans la vie réelle.

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 15:52

        Merci madame"  Quedublabla "..Alea jacta est...........CQFD......Ce qu'il fallait dire

    11
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 11:53

    bonne journée à bientôt!

    12
    Jeudi 20 Octobre 2016 à 13:47

    Tiny a répondu pour moi, je la suis à 100% !!!

    Bonne journée ensoleillée ici,

    balade à deux en Amoureux ...deux solitudes associées : plus de solitude ni dans la tête , ni dans la vie ....

    Amicalement,

    Christiane

      • Jeudi 20 Octobre 2016 à 15:47

        Je suis d'accord avec......Tiny et Roxan .............happy.Voila donc un médicament.

         

    13
    Vendredi 21 Octobre 2016 à 06:36

    c'est bien joliement dit je prends rarement de médocs je suis certainement heureuse en amour ??

    mais ouiiiiiiii c'est cela 

    bonne journée

      • Vendredi 21 Octobre 2016 à 09:53

        happy  Il n'y a que vous qui puissiez répondre. .......Les médocs ont les prends quand on en a besoin........En principe.....happy

    14
    Samedi 22 Octobre 2016 à 08:25

    Bonjour François,

    Les médicaments ne peuvent pas tout, si le moral ne suit pas, quant à la solitude elle existe bien croyez-moi, lorsque vous perdez votre compagnon de vie (60 ans) et que vous vous retrouvez seule.

    Bonne journée. Mamyariane15

    15
    Marie
    Samedi 22 Octobre 2016 à 16:17

    Un amour qui commence, un amour qui perdure, un amour qui traverse les intempéries est en effet un excellent médicament. Pour l'amour qui finit.....tout dépend pourquoi et comment s'inscrit le mot fin !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :