• Le cri

    Le cri

    Photo de François Lagane

     

     

    *

     

    Il poussa un cri

    Les passants s'arreterent

    Et tous étaient ébahis

    Son cri parlait

    Et il parlait,parlait

    Et il criait ,et il criait

    Son cris parlait

    Il vous parlait

    Il me parlait

    Le cris devint chanson

    Aucune paroles ne s'entendait

    Pourtant tout le monde regardait

    Et écoutait

    Il parlait de son pays,de sa vie

    Nul ne le savait

    Et pourtant tous le comprenait

    Plus tard devant lui je repassais

    Et de son visage un large sourire me fut adressé

     

     

    François Lagane

     

     

    Explications:Seul sur une place immense il a attiré tout de suite mon regard....et mes oreilles.Il commença a émettre un genre de plainte ,proche du cri,et continua en suivant les accords de son instrument.Au fur et a mesure il paraissait parler en "criant". C’était une mélopée qui parlait d'elle même .Sans prononcer une parole il vous parlait.On sentait les diverses intonations.Parfois grave,parfois légère,il s'exprimait.C'était poignant.Vous ne pouviez qu'être ému.Quand il eut fini je luis demandais si je pouvais le photographier.Nous parlâmes un instant,non sans lui avoir donné une pièce bien méritée.Plus tard après une longue promenade dans la ville ,je revins le voir.De loin il me reconnut et me fit un signe de la main et un sourire qui valait de l'or.Qui était il...??? Je ne sais pas.Mais toute ma vie je me rappellerai de son chant si particulier.

    « Ciel mon étoileL'homme immobile »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 7 Octobre à 20:05

    Bonsoir et merci de ta visite.

    Le chant est un langage universel.

    Bravo pour le ciel étoilé et les traces d'avion; tu prends la photo sur un pied et en pause, je suppose.

    Bonne soirée.

    Gilbert

      • Dimanche 7 Octobre à 20:33

        Pour le ciel en mode ..M..Ensuite je règle le temps.En général de 15 à 30 seconde.Pour les iso...c'est selon...je commence à 400 et je fini a 12500

        Ce qui sont les extrêmes bien sûr.En général je me tiens à 1600.Qui est un bon compromis.Cela dépend de l'effet que l'on veut obtenir......Avec un pied .....Évidemment.Perso je règle le retardateur sur 2 secondes pour éviter le bougé.

    2
    Lundi 8 Octobre à 07:05

    Bonjour

    j'aime beaucoup, la photo et le texte

    belle semaine

      • Lundi 8 Octobre à 11:41

        Merci .Dommage que je n'ai pu enregistrer le chant.

      • Lundi 8 Octobre à 12:16

        Le texte en dis long sur le chant lui même et laisse à l'imagination le plaisir envoûtant de le deviner

    3
    Lundi 8 Octobre à 09:17

    Bonjour François      Je viens visiter ton blog et admirer cette jolie photo très inspirante ; les couleurs sont très belles. Bonne journée, bises amicales.      COCO

    4
    Lundi 8 Octobre à 09:58

    Culture d'ici ou culture d'ailleurs tout fini et commence par un cri du cœur

    Amicalement

    Claude

      • Lundi 8 Octobre à 11:42

        C'est vrai.Mais il y a de jolis cris.....et les autres...happy

    5
    Lundi 8 Octobre à 14:25

    Beaucoup d'émotion partagée dans le texte et l'histoire de cette photo est vraiment très belle !
    Bonne semaine. 

      • Lundi 8 Octobre à 19:21

        J'en suis encore tout émotionné.................he

    6
    Lundi 8 Octobre à 18:39

    Bonjour François, belle photo, j'adore la cora j'en ai même acheté une quand nous étions a Dakkar, je pensais que cela serait facile d'en jouer, mais tu parles je n'y suis pas arrivée bouhhhh, tu as fait un beau billet, bravo. BOnne semaine, biz

      • Lundi 8 Octobre à 19:24

        Merci pour le nom.Je ne connaissais pas du tout.Mais entendre cet homme "chanté" au son de cet instrument .C'était........divin et fascinant.J'en ai encore la chair de poule tellement c'était prenant.........En fait il ne chantait pas,mais émettait une plainte........du plus belle effet.On ne peut pas imaginer tant que l'on a pas entendu.yes

    7
    Mercredi 10 Octobre à 22:31

    Magnifique portrait François et haut en couleur

    j'aime ces artistes de rues, il faut du courage

    8
    Jeudi 11 Octobre à 20:27

    Bonjour François. Des doigts effilés d'artiste. Son regard foncé toise le monde et il sait reconnaître les bonnes âmes parmi les autres.

     

      • Jeudi 11 Octobre à 22:06

        Ha bon.......A l’écouter chanter....on pourrait effectivement le penser.

    9
    Vendredi 12 Octobre à 04:36

    Bonjour  , Merci  pour  ta  visite  ...Savoir  écouter  et  aussi  fort  que  le  regard  ..et  tu  en  donnes une  preuve  indéniable ..
    Merci .. Take  care  ..Have  a  good  day ..
    Nicole

    10
    Dimanche 14 Octobre à 14:19

    Tout est remarquable dans cet article, ton poème, l'artiste lui même sans oublier la photo que tu a bien fait de partager avec nous ......Merci......

    Bises et à bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :