• Afficher l'image d'origine

    Image d'illustration du net

     

     

    *

     

    Le soir est propice au miracle.

    On voit des choses que le jour avait cachées.

    Ce soir un ange est passé.

    Comment je le sais?

    Comment cela se fait?

    J’ai senti sa présence,

    Qui transmettait sa brillance

    J'ai entendu sa voix qui me parlait.

    Aucun doute il m'avait visité.

    J'avais peut être rêvé!

    Non, impossible, son battement d'ailes m'indiquait qu'il était bien réel.

    Me prendriez-vous pour un fou?

    Jamais  je n’oserais me moquer de vous,

    Car sachez le, les anges ne visitent pas les fous .

     

    François Lagane

     

     

    Nb: Ceci est un texte que j'avais fait il y a quelques années lors d'une de mes nombreuses rêveries solitaire.je le remet car je crois qu'il est à nouveau d'actualité. La seule différence c'est que l'ange .......ce coup ci ....

     

     

    *

     

    En fait j'ai hésité avec la mise en ligne de la pensée suivante...................On dit fort comme un Turc, malin comme un renard, par contre pour « intelligent » on ne dit rien. Mais, on dit bête comme ses pieds


    32 commentaires
  •  

     

    Sur l'air de Barzotti

     

    Je ne te verrai plus Ainsi tu l'as voulu

    Je ne te verrai plus Mais j'en ai besoin

    Je ne te verrai plus La tempête est revenu

    Je n'ai pas fini de t'aimer, je vais continuer

    ****** 

    Je t'ai envoyé des roses et des pensées

    Tu ne les as pas regardées

    Je me déshabillais le cœur et je pleurais

    Je ne savais de quel coté était le chemin

    Je ne savais pas y faire et j'étais paumé

     *****

    Je ne te verrai plus Ainsi tu l'as voulu

    Je ne te verrai plus Mais j'en ai besoin

    Je ne te verrai plus La tempête est revenue

    Je n'ai pas fini de t'aimer, je vais continuer

    ******* 

    Je te faisais des poèmes qui m'enflammaient

    A peine tu les lisais jamais tu me croyais

    Je n'avais pas la manière de t'aimer

    Depuis j'ai progressé pour m'améliorer

     *****

    Je ne te verrai plus Ainsi tu l'as voulu

    Je ne te verrai plus Mais j'en ai besoin

    Je ne te verrai plus La tempête est revenue

    Je n'ai pas fini de t'aimer, je vais continuer

    *** 

    Je ne voyais pas à quel point j'étais attaché

    C'était la première fois que comme cela j'aimais

    J'ignorais comment d'habitude on s'y prenait

    Je voudrais pouvoir près de toi me racheter

    ***** 

    Je ne te verrai plus Ainsi tu l'as voulu

    Je ne te verrai plus Mais j'en ai besoin

    Je ne te verrai plus La tempête est revenue

    Je n'ai pas fini de t'aimer, je vais continuer

     

    Texte de François Lagane datant de.............Très longtemps

     

     

     

     


    26 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique