•  

    Quand il vous arrive un gros bobo

     

    Une chose qui vous fait mal dans le dos

     

    L'on vous traite tout aussitôt

     

    Du nom du petit poussin Calimero

     

    Jusqu’à ce jour fatal

     

    Ou l'on vous a fait très mal

     

    Vous étiez considéré comme normal

     

    Subissant comme tout le monde

     

    Les aléas de cette mappemonde

     

    Ne vous plaignant juste un peu

     

    Que la vie des fois pourrait être plus bleue

     

    Il faut donc toujours sourire

     

    En restant dans son coin et ne rien dire

     

    A la plus grande joie de celui ou de celle

     

    Qui par une belle journée vous coupa les ailes

     

    Moralité. Jamais ne vous plaignez ou rouspétiez

     

    Car c'est certain vous l'aviez bien mérité.

      

    Francois Lagane

     

    Nb:Je ne connaissai pas ce personnage de BD et l'on vient de me parler de lui pour la deuxieme ou troisieme fois en l'affublant à des connaissances .J'ai donc fait une enquête rapide et ce petit poussin m'a plut,car l'on a trop tendance à affubler les gens de noms tirés de livres ou de film sans se regarder soi-même dans le miroir.Je pense qu'il est trés pratique d'ignorer le résultat d'actes que l'on a parfois provoquer.

     

     

     


    9 commentaires
  •   

    Et dite donc vous, oui vous

     

    A quoi reconnaissez-vous

     

    Qu'un cœur est en courroux

     

    Surement en triant des cailloux

     

    Et vous, oui vous qui savez tout

     

    Le savez-vous en brulant de l'amadou

     

    Ou en invoquant Saint Antoine de Padoue

     

    En fait vous ne savez rien du tout

     

    Ne parlez plus  d'un coeur de rien

     

    Quand celui-ci n'est pas le sien.

      

    François Lagane

    Nb:texte inspiré par un fait récent

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique