• Aimer,Saint Valentin et Rosemonde Gérard

    Aimer,Saint Valentin et Rosemonde Gérard

    Photo de François Lagane

      

    Aimer n’est pas une profession. Pourtant beaucoup changent souvent d’employeurs.


     

      

    François Lagane

     

     

     

     

    L'éternelle chanson

     

    Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
    Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
    Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
    Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.
    Comme le renouveau mettra nos cœurs en fête,
    Nous nous croirons encore de jeunes amoureux,
    Et je te sourirai tout en branlant la tête,
    Et nous ferons un couple adorable de vieux.
    Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
    Avec de petits yeux attendris et brillants,
    Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
    Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

    Sur notre banc ami, tout verdâtre de mousse,
    Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer,
    Nous aurons une joie attendrie et très douce,
    La phrase finissant toujours par un baiser.
    Combien de fois jadis j'ai pu dire " Je t'aime " ?
    Alors avec grand soin nous le recompterons.
    Nous nous ressouviendrons de mille choses, même
    De petits riens exquis dont nous radoterons.
    Un rayon descendra, d'une caresse douce,
    Parmi nos cheveux blancs, tout rose, se poser,
    Quand sur notre vieux banc tout verdâtre de mousse,
    Sur le banc d'autrefois nous reviendrons causer.

    Et comme chaque jour je t'aime davantage,
    Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain,
    Qu'importeront alors les rides du visage ?
    Mon amour se fera plus grave - et serein.
    Songe que tous les jours des souvenirs s'entassent,
    Mes souvenirs à moi seront aussi les tiens.
    Ces communs souvenirs toujours plus nous enlacent
    Et sans cesse entre nous tissent d'autres liens.
    C'est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l'âge,
    Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main
    Car vois-tu chaque jour je t'aime davantage,
    Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain.

    Et de ce cher amour qui passe comme un rêve,
    Je veux tout conserver dans le fond de mon cœur,
    Retenir s'il se peut l'impression trop brève
    Pour la ressavourer plus tard avec lenteur.
    J'enfouis tout ce qui vient de lui comme un avare,
    Thésaurisant avec ardeur pour mes vieux jours ;
    Je serai riche alors d'une richesse rare
    J'aurai gardé tout l'or de mes jeunes amours !
    Ainsi de ce passé de bonheur qui s'achève,
    Ma mémoire parfois me rendra la douceur ;
    Et de ce cher amour qui passe comme un rêve
    J'aurai tout conservé dans le fond de mon coeur.

    Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
    Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
    Au mois de mai, dans le jardin qui s'ensoleille,
    Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.
    Comme le renouveau mettra nos cœurs en fête,
    Nous nous croirons encore aux jours heureux d'antan,
    Et je te sourirai tout en branlant la tête
    Et tu me parleras d'amour en chevrotant.
    Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
    Avec de petits yeux attendris et brillants,
    Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille
    Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

    Rosemonde Gérard

     

     

     

     

     

    « Comment faire une piqureLa vie en pointillée »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 14 Février 2015 à 19:43

    Très joli poème de Rosemonde Gérard. Je ne connaissais pas. Merci beaucoup

    2
    Samedi 14 Février 2015 à 20:59

    Beaucoup connaissent la fameuse phrase " Et comme chaque jour je t'aime davantage,
    Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain," mais peu savent d'où elle vient.

    3
    Samedi 14 Février 2015 à 23:29

    quel beau poème et chaque jour ils se seront dit je t'aime

    4
    Dimanche 15 Février 2015 à 10:15

    Flipperine,Je ne voudrai pas noircir le tableau ,mais je me demande si ce poéme ,malgré sa beauté est toujours d'actualité.D'ou ma pensée du dessus. A ce sujet ,je me rappelle qu'a une époque l'on voyait partout les mots "Plus qu'hier moins que demain" sur tous les pendentifs. On ne les voient plus. Est ce un signe des temps ......arf

    5
    Dimanche 15 Février 2015 à 14:33

    Merci pour ta visite, c'est vrai qu'aujourd'hui les belles paroles sont vite oubliées. Les belles promesses qui mène au mariage: je te promet de te chérir jusqu'à ce que la mort nous sépare, ne veut plus rien dire. frown

    Bonne après-midi !

    6
    Dimanche 15 Février 2015 à 16:15

    Paroles d'amour ou paroles diverses sans amour ont plus ou moins perdu de crédibilité. On dirait que l'on attache aucune valeur à ce que l'on peut dire. Ce ne sont plus que des mots emportés par le vent.

    7
    Lundi 16 Février 2015 à 13:20

    j'aime ton humour du jour

    8
    Lundi 16 Février 2015 à 13:37

    Une jolie poésie choisie, et pas faux cette petite phrase.
    Bonne journée

    9
    Lundi 16 Février 2015 à 18:46

    Réponse à Framboise.............Merci.No comment.

    10
    Lundi 16 Février 2015 à 18:52

    Réponse à Pascale MD......................Je ne sais si cela est une vérité et à quel pourcentage, mais il suffit de regarder, écouter et ..........apprécier si l'on peut.

    11
    Mardi 24 Février 2015 à 10:30

    bonjour françois

    l'herbe est elle plus verte ailleurs ? drôle de conception que cet amour là

    je préfère ces mots qui représentent tellement le couple

    Tu es le printemps, moi l'automne
    Ton cœur se prend, le mien se donne

    Aznavour

    Apprendre à rêver
    À rêver pour deux,
    Rien qu'en fermant les yeux,
    Et savoir donner
    Donner sans rature
    Ni demi-mesure
    Apprendre à rester.

    Pagny

    L'amour est une forteresse
    Dont les murs sont faits de tendresse
    Aussi fins qu'un papier de soie
    Mais qui ne se déchirent pas

    Fugain

    amitié

    12
    Mardi 24 Février 2015 à 10:31

    quand à cette photo elle est belle et comme emprunte de nostalgie...

    13
    Mardi 24 Février 2015 à 10:56

    Joli, vraiment très joli ces deux vers d'Aznavour. Plein de sagesse et d'espérance. Me demande si cela est mis en pratique souvent, et quel est le degré de sincérité dans ces mots. Question d'historique yes.

    14
    Mardi 24 Février 2015 à 11:04

    Réponse au com N°12 d'Anne Bilou:

    Effectivement, beaucoup de nostalgie dans cette photo. Plus que l'on croit. En tous cas bien vu pour l'interprétation........Cette photo du parc d'un château à été prise en seine et marne. Le château de la Motte Tilly. Dans ce même parc se promenaient des paons en liberté. Un souvenir inoubliable.

    15
    Mercredi 25 Février 2015 à 10:30

    bonjour françois

    a la mise en pratique ça c'est une grande question que je me pose encore aujourd'hui

    pour la mettre en pratique il faut au moins quelques ingrédients

    beaucoup de sincérité

    beaucoup de complicité

    très peu de routine

    et un dialogue permanent

     

    pour la nostalgie beh je pense que j'arrive  percevoir un peu les gens et plus encore aujourd'hui qu'hier 

    j'aurais du sans aucun doute étudier et analyser d'avantage avant ...je ne serais sans doute pas aussi farouche à ce jour

    de la confiance non mais de la vigilance oui

     

    ah les paons en liberté sont magnifiques et quand ils font la roue ils sont sublimes mais c'est un moment que je loupe souvent

    amitié et belle journée

     

    16
    Mercredi 25 Février 2015 à 11:59

    Je reprends les mots,ingrédients,sincerité, complicité, routine, et permanent.Une sacrée recette de cuisine dont on pourrait discuter .....longtemps, cela serait très intéressant. J'aime beaucoup parler de certains sujets, entre personnes compétentes et ouvertes.

    Il est rare en ce lieu d'avoir un dialogue . J'apprécie beaucoup, ce qui prouve que tout le monde ne passe pas à la vitesse de l'éclair.smile La confiance ouvre les yeux, la vigilance les ferme. Quand aux paons ils sont associés à des choses merveilleuses qui resteront gravées, pour moi bien sûr.

     

    17
    Mercredi 25 Février 2015 à 12:33

    Merci beaucoup françois

    18
    Vendredi 27 Février 2015 à 11:11

    bonjour françois


    la vigilance ne ferme pas les yeux elle est parfois nécessaire pour se protéger et ne


    pas entrer dans la gueule du loup


     


    " au milieu des artifices et des déguisements qui règnent parmi les hommes


    il n'y a que l'attention et la vigilance qui puissent sauver des surprises"


     


    ce n'est pas de moi mais j'aurais beaucoup aimé l'écrire


     


    amitié et belle journée françois


     


    Au milieu des déguisements et des artifices qui règnent parmi les hommes, il n'y a que l'attention et la vigilance qui nous puissent sauver des surprises.
    Read more at http://www.dicocitations.com/citation.php?mot=vigilance#QOHHfZQ8gG02cVC3.99


    Source citations sur la page Vigilance - Citations - Dicocitations


    Au milieu des déguisements et des artifices qui règnent parmi les hommes, il n'y a que l'attention et la vigilance qui nous puissent sauver des surprises.
    Read more at http://www.dicocitations.com/citation.php?mot=vigilance#QOHHfZQ8gG02cVC3.99


    Source citations sur la page Vigilance - Citations - Dicocitations


    Au milieu des déguisements et des artifices qui règnent parmi les hommes, il n'y a que l'attention et la vigilance qui nous puissent sauver des surprises.
    Read more at http://www.dicocitations.com/citation.php?mot=vigilance#QOHHfZQ8gG02cVC3.99


    Source citations sur la page Vigilance - Citations - Dicocitations


    Au milieu des déguisements et des artifices qui règnent parmi les hommes, il n'y a que l'attention et la vigilance qui nous puissent sauver des surprises.
    Read more at http://www.dicocitations.com/citation.php?mot=vigilance#QOHHfZQ8gG02cVC3.99


    Source citations sur la page Vigilance - Citations - Dicocitations


    Au milieu des déguisements et des artifices qui règnent parmi les hommes, il n'y a que l'attention et la vigilance qui nous puissent sauver des surprises.
    Read more at http://www.dicocitations.com/citation.php?mot=vigilance#QOHHfZQ8gG02cVC3.99


    Source citations sur la page Vigilance - Citations - Dicocitations

    19
    Lundi 20 Juillet 2015 à 23:42

    c'est l'ère d'internet dans toute sa splendeur !!....tongue

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :